Stress, repas entre amis : quels sont les risques de rechute quand on arrête de fumer ?

Publié le : 29 mars 20214 mins de lecture

Votre décision d’arrêter de fumer est-elle prise ? Il arrive que vous réussissiez à vous abstenir ou de n’en griller qu’une seule cigarette pendant quelques jours. Comme le rituel de la cigarette et l’addiction à la nicotine n’est pas facile à vaincre, il est difficile de ne pas craquer parfois. Pour éviter la rechute, découvrez les facteurs risques et comment les gérer.

Les possibles risques menant à la rechute

La rechute est le principal ennemi du sevrage. Toutefois, ne paniquez pas si vous rechutez au début. Pouvant se renforcer, les causes sont multiples. Une situation pouvant provoquer du stress, de la colère et du déprime peuvent être à l’origine de ce faux pas. Le stress est d’ailleurs la principale cause de rechute. Certaines situations favorisent aussi la rechute comme le café, le travail ou autres. Si jamais la motivation baisse, il est quasi impossible de résister à ces événements et l’envie de fumer peut triompher facilement.

Diminuant la capacité à faire face au sevrage, les émotions négatives finissent par déclencher un désir de fumer. De même que, la consommation d’alcool peut également vous conduire à fumer. Après une prise de poids, il y a une forte chance qu’une personne soit conduite vers une chute motivationnelle et décide de reprendre le tabac. Café après repas, soirée arrosée, sortie du chien constituent des situations à risques très connues.

Quelques stratégies anti-rechute

Afin de mieux gérer vos envies, débarrassez-vous des restes de paquet de cigarettes ainsi que des cendriers briquets. Remplacez les moments d’oisiveté par des activités sportives pour réussir l’arrêt du tabac.

Tôt ou tard, vous serez en présence de fumeurs. Préparez-vous donc à trouver des réponses pour leur refuser. Après un repas, veuillez quitter immédiatement la table pour aller faire autre chose. À la place du café, prenez du jus de fruit. En cas de stress, respirez profondément, allez vous promener un peu, changez d’activité… Les techniques de relaxation sont aussi d’une grande aide. Si vous voulez vous débarrasser de la grisaille de votre vie, le sport est très bénéfique ou papotez avec des amis, riez et positivez.

Des conseils pratiques

Avant tout, il est conseillé de prévenir vos proches de votre décision d’arrêter de fumer. Lors d’une soirée, vous pouvez aller prendre de l’air lorsque le besoin de fumer vous tente. L’envie impérieuse ne dure que deux minutes en général. Meublez cet instant de faiblesse en mâchant un chewing-gum ou en prenant un verre d’eau. Rappelez-vous les inconvénients de la cigarette, cela pourrait vous aider à ne pas craquer.

Allier sport et loisirs est aussi une bonne idée. Utilisez l’économie budgétaire destinée au tabac que vous avez réalisée pour aller au musée, au cinéma ou partir en week-end. 

Plan du site